Wild Sunday

Quand j’étais plus jeune, mes parents avaient un terrain de camping dans le nord, et nous y allions tous les week-ends et nous passions l’été là-bas. C’était loin. Loin de la civilisation, pas d’électricité ni d’eau courante. Tsé, nous allions remplir nos bouteilles d’eau à la fontaine d’eau de source, à environ 30 minutes de VTT. J’adorais aller au camping et être en forêt, aller pêcher et regarder mon père partir pour la chasse. J’ai de très bons souvenirs de la nature. Malheureusement, depuis le décès de mon père en 2014, nous nous sommes départi de ce terrain de camping. Pourquoi? Je crois que la douleur était trop présente, pour toute la famille.

Cela ne m’empêche pas de retourner en forêt de temps à autre. Nul besoin de vous dire que les bois me rappellent énormément mon enfance et mon papa. Je me sens comme si je retrouvais une partie de lui en forêt. Ça fait du bien et c’est apaisant.

Tout ça pour vous dire qu’il y a quelques jours, j’ai décidé de passer une journée en kayak et que ça m’a fait le plus grand bien. Ça m’a redonner cette paix intérieure immédiatement. Je vous laisse sur quelques photos et ces prochains mots:

N’oubliez jamais vos racines et n’ayez pas peur de vous en rapprocher. Ça fait peur au départ, mais ça en vaut le coup. xo

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s